Machines numériques

Nous disposons aujourd’hui d’un panel de différentes machines pour équiper les laboratoires d’enseignement et FabLabs.
L'intérêt de ces machines réside, d’une part, dans la possibilité de faire découvrir à des jeunes différents modes d’obtention de pièces et, d’autre part, dans le fait qu’un parc de machines variées permet de couvrir davantage de besoins afin de mener des projets plus libres et créatifs.


Les CNC, imprimantes 3D et découpeuses laser permettent la production de pièces volumiques.
Les CNC permettent de découper, graver et usiner dans divers matériaux tels que le bois, les métaux légers (alu, laiton, etc.), les plastiques, les composites. Mais, elles sont bruyantes, produisent copeaux et poussières et ne permettent pas d’obtenir n’importe quelle forme : imposible avec un outil tournant d’obtenir un trou carré à angles vifs.
Les imprimantes 3D permettent d’obtenir facilement quasi n’importe quelle forme de pièce. Mais, les imprimantes 3D "de table" ne fabriquent que des pièces en plastique et ce procédé est relativement lent. Toutefois, pour des pièces un peu complexes, l'impression 3D est souvent beaucoup plus rapide qu’une fabrication manuelle ou que l’assemblage de plusieurs pièces réalisées une par une avec différentes machines ou outils. De fait, l’impression 3D s’appelle à l’origine « prototypage rapide ».
Les découpeuses-graveuses laser CO2 permettent de découper ou graver avec facilité, précision, et rapidité toute plaque de matériau organique tel que plastique, bois carton, cuire, tissus… Mais, ce procédé ne permet que la découpe de plaques en 2D et ne permet pas de creuser une poche non débouchante. De plus il faut évacuer / filtrer les fumées émises. Enfin, il convient de noter que, pour la découpe de métaux il faut utiliser un autre type de laser dit « fibré ».

Les autres moyens de fabrication numérique élargissent le champ de la fabrication numérique à d’autres projets tout aussi créatifs.
Les plotters de découpe permettent la découpe précise d’adhésifs variés, utilisés pour le décor d’un produit ou d’un textile, voire le dessin avant découpe.
Les imprimantes textiles permettent le marquage en couleurs de dessins, textes, motifs ou photos directement sur textile, avec des encres qui tiennent au lavage.
La broderie numérique s’applique aux textiles et de nombreux matériaux souples tel le cuir. Elle permet d’appliquer des motifs de grande qualité.